Edito de notre Président Jean-Luc GUERY

Edito de notre Président Jean-Luc GUERY

Chères amies,

Chers amis,

Le 14 mars, les masques sont tombés ! Quelle bonne nouvelle après deux ans de pandémie, de stop and go et d’absence de visibilité pour nos entreprises.

Mais voilà que le 24 février, Poutine et ses sbires ont également tombé le masque. Ce que vit le peuple ukrainien est terrible et j’encourage chacun à être solidaire de leur malheur. La guerre est aux portes de l’Europe ! C’est affreux et anxiogène. Nous voilà donc repartis pour une période d’incertitudes, d’inflation des matières premières et de surenchérissement significatif de l’énergie. Depuis deux ans, la vie de chef d’entreprise n’est décidément pas un long fleuve tranquille. Comme toujours, nous saurons nous adapter et réagir mais à quel prix.

Dans ce marasme, la bonne nouvelle nous vient de l’Etat et de la Région. En effet, le financement de la LGV est bouclé et les décrets ad ’hoc ont été signés par le Président de la République. Ceci dit, le refus du Conseil départemental du Lot-et-Garonne de participer au financement du tronçon Bordeaux-Toulouse laisse augurer des discussions difficiles quant à la future gare LGV, sa liaison avec celle d’Agen-ville ainsi que la fréquence des arrêts. Cette position est incompréhensible et suicidaire. Le GPI-Medef 47 a eu l’occasion de s’exprimer sur ce sujet et de rappeler que la contribution demandée (qui correspond à celle versée pendant des années pour la ligne aérienne Agen-Paris) sera économiquement amortie par les retombées positives en termes d’attractivité, d’emploi et de tourisme. Mais rien n’y fait ! Quand le politique prend le pas sur l’économie ....

En conclusion, chers amis, gardons espoir ! Les jours meilleurs viendront et nous serons toujours à vos côtés pour vous accompagner.

Amicalement

Jean-Luc