CPF : DATE LIMITE POUR INSCRIRE LES HEURES ACQUISES AU TITRE DU DIF

CPF : DATE LIMITE POUR INSCRIRE LES HEURES ACQUISES AU TITRE DU DIF

Dans un communiqué du 25 mai 2021, le ministère du travail rappelle la date limite avant laquelle les heures acquises au titre du droit individuel à la formation (DIF) doivent être inscrites sur le compte personnel de formation (CPF). Ainsi, les salariés avaient jusqu'au 30 juin 2021 pour effectuer cette opération de transfert. A défaut, les droits à formation attachés à l'ancien dispositif seront définitivement perdus.

Compte tenu d’un nombre trop important de connexions simultanées ces derniers jours, la plateforme moncompteformation.gouv.fr a rencontré des difficultés techniques.

Un délai supplémentaire a donc été accordé aux salariés et la saisie des heures DIF acquises est toujours possible en se connectant sur la page mes droits formation. A ce jour, nous ne connaissons pas de nouvelle date limite.

Il faut rappeler que le CPF remplace le DIF depuis le 1er janvier 2015. Ce dispositif permet à son titulaire de financer une action de formation, un bilan de compétences, un dossier de validation des acquis de l'expérience, un projet de transition professionnelle ou encore le passage du permis de conduire. Pour cela, le titulaire du compte doit créer son espace personnel sur le site internet (www.moncompteformation.gouv.fr) ou sur l'application mobile (MonCompteFormation). Sur cet espace, il peut consulter son crédit, parcourir le catalogue des formations éligibles, choisir l'action qu'il souhaite mettre en œuvre et la payer directement.

PROCEDURE POUR INSCRIRE LES HEURES DE DIF SUR LE CPF

Auparavant crédité en heures de formation, comme le DIF en son temps, le compte est alimenté en euros depuis le 1er janvier 2019. Les droits acquis avant cette date au titre de l'ancien DIF ont donc été convertis en somme d'argent afin de pouvoir être intégrés dans le CPF des intéressés.

Néanmoins cette incorporation n'est pas automatique puisqu'elle nécessite que chaque titulaire d'un compte y inscrive lui-même le reliquat de ses droits

correspondante. Les entreprises ont en principe indiqué le nombre d'heures de DIF restant à leurs salariés sur le bulletin de paie de décembre 2014 ou de janvier 2015 ou par lettre distincte remise avant le 1er février 2015.

ATTENTION AUX ARNAQUES

Le ministère du travail lance une alerte à la fraude. En effet, des personnes ou organismes peu scrupuleux profitent de la campagne de transfert des droits à DIF sur le CPF pour tenter de pirater les comptes en utilisant divers canaux (courriels, appels téléphoniques, SMS, etc.).

Il est ainsi recommandé d’être attentif aux tentatives d'escroquerie (sollicitations répétées, parrainages, offres d'emploi trompeuses) et de ne jamais divulguer ses identifiants personnels (numéro de sécurité sociale et mot de passe).